Au Cœur des Atomes froids (Éditions rue d’Ulm – 2014)

Comme les débuts de la photographie scientifique arrêtaient le mouvement pour mieux le comprendre, la physique des atomes froids permet d’approcher et de travailler la matière en engourdissant les particules dans des bains de laser, abordant des domaines inexplorés là où seules s’aventuraient jusqu’alors les expériences de pensée.

Coincer les atomes dans des cavités, les faire rebondir, s’entrechoquer comme au billard, les trier objet par objet ou les regrouper en nuages, ce qui n’était au départ qu’une prouesse est tout naturellement devenu un outil. Avec un champ d’application si varié et si vaste que se fit peu à peu sentir le besoin de regroupement.

En Île-de- France fut alors créé l’IFRAF (Institut francilien de recherche sur les atomes froids), plate-forme de réflexion et d’action où les recherches se confrontent et se concertent, créant des liens, harmonisant les moyens, fédérant les efforts au sein de ce qui est désormais, au meilleur sens du terme, une communauté.

Ouvrage coordonné et illustré par Jean-François Dars et Anne Papillault avec le concours de Michèle Leduc et Bruno Laburthe-Tolra