L’embryon d’une solution

L’embryon d’une solution

Par Vincent Fleury.
Pour comprendre les mécanismes de colonisation des cellules souches.

Spécialiste de morphogenèse, le biophysicien Vincent Fleury (laboratoire Matières et systèmes complexe de l’université Paris Diderot – CNRS) tente de comprendre, avec la biologiste Sylvie Dufour (Institut Curie) les raisons mécaniques  pour lesquelles, dans le syndrome de Hirschsprung,  les cellules nerveuses cessent de coloniser le dernier mètre de l’intestin humain. Pendant un temps très bref, des mesures sont effectuées sur un échantillon d’intestin d’embryon de souris.

voir le sujet
lire le tapuscrit