Paris-Kertész

10 minutes – 1982
avec Christian Caujolle et Robert Doisneau

Les premières images d’André Kertész datent d’avant le déluge de feu de la Première Guerre mondiale. Il n’a cessé depuis de photographier, y compris au temps des déluges d’images qui nous ont désormais proprement anesthésiés.

Celui qui a appris à Brassaï à faire des photos de nuit et à Capa à faire des photos tout court disait, dans un mélange franco-américain à structure hongroise : « Il y a toujours quelque chose en moi qui creating quelque part… Mais c’est pas la peine faire toutes les choses pour l’image… Pour moi-même trop, et pour qui ? »

voir le film

Une version sous-titrée en anglais est disponible sous le titre Kertész in Paris .