Une mère, c’est une mère

Une mère, c’est une mère A mother is a mother

Par Florence Weber.
De l’influence des secrets de famille sur l’obligation alimentaire et la réforme de la dépendance.

By Florence Wever.
Family secrets, obligatory maintenance and reforming French dependency law.

voir le sujet
lire le tapuscrit
read the transcript

Sociologue et anthropologue, professeur des universités, directrice du département des sciences sociales de l’École normale supérieure, Florence Weber revient sur un cas d’enquête qui la touche au plus près. À Montbard, en milieu ouvrier, une situation classique d’adultère mène le mari de la femme de ménage de sa mère à tenter d’éviter de se plier à l’obligation alimentaire envers sa propre mère puis à refuser d’aller à son enterrement. Après publication, ce cas ira nourrir la réflexion sur la réforme de la dépendance, passant par trois langages successifs : celui de l’enquête, celui de la mise en forme scientifique et celui de l’intervention politique.

Professor, head of the Social Sciences department at École normale supérieure (Paris), Florence Weber goes back to a case study that touches her closely. In a French working class neighborhood, because of an old affair concerning his parents, the husband of her mother’s cleaner questioned his obligatory maintenance towards his own mother and refused to go to his mother’s funeral. When published, this case study provided input for the debate on reforming French dependency laws, going through three successive languages: the field language, the scientific one and the political one.